Protestation du curé (1791)

contexte: l’Assemblée Nationale demande aux ecclésiastiques de prêter serment à la Constitution civile du clergé.
« Par décret de l’Assemblée Nationale, et conformément à la Constitution civile du clergé en date du 24 aout 1790, tous les ecclésiastiques prêteront serment exigé un jour de dimanche après la messe, en présence du conseil général de la commune et des fidèles. Ceux qui ne prêteront pas seront réputés avoir renoncé à leur office et il sera pourvu à leur remplacement. « 

En date du 22 août 1791, St Saturnin lès Apt

AD Vaucluse, Saint Saturnin lès Apt, BMS 1791 p.11/16

Protestation du S(ieu)r curé

L’an mil sept cent quatre vingt onze et le vingt deux aout je soussigné, pour obéir aux décrets de l’assemblée nationalle, ay remis a la municipalité de la commune de ce bourg assemblée a cet effet, les registres des actes des baptemes, mariages et sépultures faits dans cette paroisse, je déclare que par cette remise ainsi que par les autres sacrifices que j’ay fait et que pourray etre encore dans le cas de faire, et par respect pour la loy, je n’entend donner aucun signe de demission de ma cure n’y d’approbation de ce qui se fait a mon sujet, je me regarde toujours comme le vray et le seul legitime pasteur de cette paroisse avec düe protestation. Empereur curé

Signature copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s